PÉKIN--(BUSINESS WIRE)--nov. 21, 2020--

Dans un contexte de profonds changements au niveau mondial et en Asie-Pacifique, la Chine invite à des efforts concertés pour renforcer la communauté de la région Asie-Pacifique en vue d'un futur en commun s'appuyant sur l'ouverture d'esprit, l'inclusivité, la croissance axée sur l'innovation, une connectivité accrue, ainsi qu'une coopération réciproque.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20201121005052/fr/

Retrouvez l'article original ici.

La Chine apprécie à sa juste valeur la Coopération économique des pays d'Asie-Pacifique (APEC) et continuera de soutenir le développement de l'organisation, a déclaré le président Xi Jinping vendredi dernier dans le cadre de la conférence des dirigeants économiques de l'APEC à Pékin via un lien vidéo.

Créée en 1989, l'APEC est devenue une plateforme majeure pour garantir la coopération économique entre les 21 économies de la région Asie-Pacifique.

Toutefois, la région est actuellement confrontée à des défis, comme des mouvements de rejet de la mondialisation économique, la montée de l'unilatéralisme, et le protectionnisme, ainsi que les répercussions de la pandémie de COVID-19.

"Pour la première fois depuis des décennies, l'Asie-Pacifique dans son ensemble a connu une croissance économique négative", a déclaré le Xi Jinping. "Protéger la santé des personnes et relancer l'économie sont deux tâches titanesques que nous devons accomplir."

Le président chinois a présenté une proposition en quatre points pour l'avenir de la coopération en Asie-Pacifique.

Lectures complémentaires:

La Chine veut stimuler la croissance économique grâce à l'innovation, l'ouverture et la promotion d'un développement conjoint dans la région Asie-Pacifique

 Les dirigeants étrangers invitent les membres de l'APEC à défendre le commerce multilatéral

Ouverture et inclusivité

"Tout d'abord, nous devons rester ouverts et inclusifs", a souligné Xi Jinping. "Il est important que l'Asie-Pacifique reste le baromètre de la protection de la paix et de la stabilité, du maintien du multilatéralisme, et de la promotion d'une économie mondiale ouverte."

Le président a encouragé le redoublement des efforts pour promouvoir l'intégration économique régionale et accélérer la création de la zone de libre-échange de l'Asie-Pacifique (FTAAP).

La proposition de création de la FTAAP a été formulée en 2004 et inscrite dans la déclaration de la conférence 2006 de l'APEC. Durant la conférence 2014 à Pékin, l'initiative a connu une avancée majeure avec l'adoption unanime par les membres de l'APEC de la feuille de route de Pékin pour la FTAAP.

La récente signature de l'accord de libre échange du Partenariat régional économique global (RCEP) a été perçue comme une étape phare de la création de la FTAAP.

L'accord a été signé dimanche par les 15 pays participants, dont les 10 pays membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est et la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l'Australie, et la Nouvelle-Zélande.

"La Chine se félicite de la signature du RCEP et considérera favorablement l'adhésion à l'Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP)", a poursuivi Xi Jinping.

En vigueur depuis le 30 décembre 2018, le CPTPP est un accord commercial entre 11 pays, notamment le Japon, le Canada, l'Australie, Singapour, le Chili, et le Mexique, dont le produit national brut cumulé représente 13 pour cent de l'économie mondiale.

Des efforts doivent être fournis pour "promouvoir des échanges commerciaux et des investissements libres et ouverts, et pour rendre la mondialisation plus ouverte, inclusive, équilibrée et bénéfique pour tous", a-t-il ajouté.

Une croissance basée sur l'innovation

"Ensuite, notre objectif doit être celui d'une croissance basée sur l'innovation", a déclaré Xi Jinping, qui appelle à l'amélioration des infrastructures numériques et à l'effacement des disparités numériques dans la région.

Les économies d'Asie-Pacifique devraient "promouvoir un environnement commercial ouvert, juste, équitable et non-discriminatoire", a-t-il rappelé.

Les technologies numériques doivent jouer un rôle plus important dans le partage des expériences en matière de contrôle épidémique, de soutien à la reprise économique, et d'éradication de la pauvreté dans la région, a suggéré le président.

Cet accent placé sur l'innovation fait écho aux propres priorités de développement de la Chine. Le pays s'engage à maintenir le rôle central joué par l'innovation dans ses efforts de modernisation, et de faire de l'autonomie scientifique et technologique un élément stratégique du développement national, d'après un plan de développement pour les 15 prochaines années.

"En troisième lieu, nous devons optimiser la connectivité", a ajouté Xi Jinping, qui a décrit la connectivité comme un "fondement crucial de l'intégration économique régionale".

Le président a invité à fournir des efforts actifs afin de mettre en place des "passerelles vertes" avec d'autres parties, de rendre les procédures de dédouanement plus efficaces durant la pandémie et de stabiliser les chaînes industrielle et d'approvisionnement dans la région et au niveau mondial.

Le président chinois a également indiqué espérer travailler avec d'autres acteurs dans l'optique de construite une Route de la soie de grande qualité.

Il ne s'agit pas d'un jeu politique à somme nulle

"Quatrièmement, nous devons promouvoir une coopération réciproquement bénéfique", a-t-il souligné, tout en rappelant que les économies de la région sont très complémentaires entre elles.

"Notre coopération économique n'a jamais été une jeu politique à somme nulle dans lequel la victoire de l'un passe par la défaite d'un autre. Au contraire, notre coopération nous a fourni une plateforme de développement garantissant que les actions de chacun puissent avoir un effet de renforcement mutuel et être bénéfiques pour tous."

Xi Jinping a encouragé les efforts de recherche pour développer des vaccins contre la COVID-19, et pour en faire un bien public mondial abordable dans les pays en développement.

Lors de la conférence virtuelle organisée en Malaisie, l'APEC a lancé une vision post-2020 vision, intitulée "APEC Putrajaya Vision 2040", qui constitue la nouvelle feuille de route à long terme pour la future coopération de l'organisation. Trois indicateurs y sont mis en évidence: le commerce et l'investissement, l'innovation et la numérisation, et une croissance soutenue, équilibrée, sécurisée, pérenne et inclusive.

La déclaration de Kuala Lumpur 2020 a également été publiée durant la conférence. Elle appelle à la solidarité pour vaincre la pandémie et relancer l'économie dans toute la région.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com :https://www.businesswire.com/news/home/20201121005052/fr/

CONTACT: Médias:

Jiang Simin

jiang.simin@cgtn.com

+86 18826553286

KEYWORD: CHINA ASIA PACIFIC

INDUSTRY KEYWORD: FINANCE PROFESSIONAL SERVICES PUBLIC POLICY PUBLIC POLICY/GOVERNMENT OTHER POLICY ISSUES

SOURCE: CGTN

Copyright Business Wire 2020.

PUB: 11/21/2020 07:22 PM/DISC: 11/21/2020 07:22 PM

http://www.businesswire.com/news/home/20201121005052/fr

Copyright Business Wire 2020.

Recommended for you